Afin de vous aider à mieux consommer, comprendre et profiter d'astuces au quotidien autour de vos énergies

Actus

Il a tout pour séduire, le gaz naturel pour véhicules (GVN)

Même si le réseau de gaz naturel pour véhicules (GNV) sur le territoire français est encore timide, plusieurs initiatives visent à le déployer. Il faut dire qu'il a de nombreux avantages.

Le gaz naturel pour véhicules (GNV) n'est ni plus ni moins que du gaz naturel utilisé comme carburant automobile. Autrement dit, c'est exactement le même gaz que celui distribué dans les habitations et qui sert pour le chauffage et la cuisine. Il faut savoir que ce procédé technique n'est pas nouveau. Déjà au siècle dernier, face aux pénuries de carburant, on avait recours à lui pour faire fonctionner des véhicules. Aujourd'hui, nous sommes à un moment charnière où la transition énergétique devient incontournable. Particulièrement attractif, l'utilisation du GNV a toutes les caractéristiques pour alimenter le parc automobile, notamment pour se substituer au diesel.

90 % de particules fines en moins

Le GNV a plusieurs cordes à son arc. Tout d'abord, en termes d'émission de particules fines, il en émet 90 % de moins par rapport aux carburants classiques. Quant au bilan carbone, il est inférieur à celui de l’essence d’environ 25 %. Mieux encore, le gaz vert issu de la méthanisation des déchets végétaux (biogaz) affiche un bilan carbone neutre. N'émettant ni odeur, ni fumée, et générant deux fois moins de bruit que les véhicules utilisant le diesel, le GNV est également un redoutable concurrent face aux voitures électriques. Tout aussi silencieux, il offre une autonomie supérieure puisqu’il permet de parcourir en moyenne 450 km. Ses avantages font qu'il commence à se développer sur certains marchés, comme les flottes effectuant des boucles locales ou circulant dans les centres-villes. On pense notamment aux véhicules de livraison.

Certes, à l'achat, les véhicules roulant au GNV coûtent entre 20 % et 25 % de plus. Par contre, le carburant est moins cher de 20 %. Actuellement en France, on compte quelques 14 500 véhicules roulant au gaz naturel. Un réseau de 50 stations publiques et une centaine appartenant à des acteurs privés sont actuellement disponibles sur l'hexagone. Mais déjà, de nombreux projets visent à agrandir ce réseau pour les années qui viennent.

Si vous avez déjà opté pour le GNV, retrouvez avec ÉS les différentes stations disponibles !

À retenir...

  • Le gaz naturel pour véhicules GNV est le même gaz utilisé pour le chauffage ou les cuisinières des habitations.
  • Sans odeur, sans fumée,  il émet 90 % de particules fines de moins par rapport aux carburants classiques. Son bilan carbone est inférieur à celui de l’essence d’environ 25 %.
  •  En France, on compte quelque 14 500 véhicules roulant au gaz naturel. Un réseau de 50 stations publiques et une centaine appartenant à des acteurs privés sont actuellement disponibles. Ce réseau devrait s'agrandir dans les années qui viennent.

 

Sources : lenergeek.com, lesechos.fr, quelleenergie.fr


Laisser un commentaire


* champs obligatoires

Les commentaires

Top !
merci pour l'article complet. Un sujet d'actualité qui n'a pas fini de faire couler de l'ancre apparemment :o
Au plaisir de vous relire
http://www.serrurier-nice-express.com/


RSS

S'inscrire